Mais pourquoi la Chine au fait ?

Effectivement, cette question si on ne me l’a pas posée mille fois, on ne me l’a pas posée une fois (je crois que j’ai déjà perdu la moitié de mes fans lecteurs!)

Finalement, la réponse est assez simple : pendant longtemps j’étais attiré par ce territoire si mystérieux, plein de « stéréotypes » mais cela restait une vague envie, entre autre nourrie par des fantasmes tels que « Tigres et Dragons » et autres cantines du XIIIe arrondissement de Paris.

J’ai donc décidé de percer le mystère de « l’Empire du Milieu » (et non le pays du « Soleil Levant »….) en m’y rendant seul en juin 2010. 2 semaines passées à Beijing puis une dernière semaine en train couchette entre Datong, Pingyao et Taiyuan…sans parler un mot de chinois, cela va sans dire ^^! Revenu transformé de ce voyage, je me suis immédiatement mis à l’apprentissage du chinois, meilleur point d’entrée pour appréhender et comprendre la Chine, les Chinois.

Après 2 ans d’apprentissage en quasi-autodicacte avec les cours du CNED et l’Institut Japonais (ça ne s’invente pas), j’ai senti que j’arrivais à une limite. L’immersion s’imposait donc à moi. Et me voici aux portes (J-2) de mon voyage : 1 an en Université chinoise à raison de 20h de cours de chinois par semaine pendant presque 40 semaines. Ca va être sportif mais je relèverai le défi.

Mais après tout, ça ne répond que partiellement au titre de ce poste. Vu la somme de préjugés que j’ai pu entendre sur la Chine et les Chinois, on pourrait toujours se demander pourquoi je suis aussi « fan ». Tour d’horizon de ma vision actuelle de la Chine après 4 voyages de 3 semaines à chaque fois (car je pense que cela évoluera un peu après 1 an en Chine) :

♠ Les chinois ne sont pas accueillants…

Je ne sais pas trop d’où vient ce mythe, mais à la limite ce raisonnement spécieux pourrait presque s’appliquer à tout pays, notamment dans les grandes villes. Me concernant, et surtout lorsque l’on s’extirpe des gigapoles comme Shanghai ou Hong Kong, je n’ai fait que d’excellentes rencontres. Les gens étant globalement « bienveillants » à mon égard, il suffit juste de déjouer quelques pièges copieusement résumés dans les guides touristiques (ex : la cérémonie de thé bidon, la galerie de peintures tenue par des étudiants…). Comme dans tout voyage je pense, votre ouverture d’esprit et votre sens du contact feront toute la différence pour faire de belles rencontres. Car oui, les chinois sont un peuple vraiment accueillant.

♣ Les chinois sont sales…

J’aime à rebondir à cette phrase en disant plutôt qu’ils ont une conception différente de l’hygiène que la notre. Évidemment leurs standards sont plus que perfectibles et ce, dans tous les domaines où s’applique les règles d’hygiène. Mais voilà, je n’ai jamais eu la moindre intoxication alimentaire alors que j’ai bouffé dans les « boui-boui » les plus crados (et généralement, la bouffe y est excellente, ça doit être le supplément « germe & champignons » surement ^^). J’ai toujours fait attention là aussi aux règles de bases (ex: fruits pelés, pas de viande crue, pas de glaces…). A ce sujet, je leur reconnais cette qualité de ne pas courir à tout prix derrière « l’hygiène à tout prix » et l’aseptisation à outrance qui auraient plus tendance à affaiblir notre organisme qu’à le renforcer face aux agressions extérieures…mais c’est un autre débat 🙂

♥ Les chinois bouffent du chien…

Ma préférée! Bah ouais ils mangent du clebs, et toc! Doigt!

Plus sérieusement, la consommation du chien chez les Chinois est aussi anecdotique que les cuisses de grenouilles en France. Sans déconner, vous en voyez dans tous les menus des restaurants de France et de Navarre, des cuisses de grenouilles ? Eh bien en Chine, c’est pareil. Il faut aller dans des restaurants, peu nombreux, qui le proposent parmi tant d’autres plats.De plus, vous en trouverez plus aisément dans les contrées du Sud, proche du Vietnam que dans le Nord de la Chine. En terre cantonaise, on dit même  » En Chine, on mange tout ce qui a quatre pattes sauf les chaises et les tables »

Alors croyez moi, c’est une denrée très facilement évitable. Je n’en n’ai jamais mangé mais ne désespère pas d’y gouter.

♦ Les chinois sourient toujours, surtout quand ils vous arnaquent…

C’est phrase est justement extrêmement révélatrice d’un manque de connaissance d’un principe culturel fondamental en Chine : la « face ». On traduirait cela approximativement par « l’honneur ». Je reprends quelques lignes du site http://boujourshanghai.net qui explique très bien le principe :

 » Il ne faut surtout pas pour les chinois « perdre la Face », surtout, devant des étrangers ou en public, c’est-à-dire embarrassé. Cela vient sans doute du fait des anciennes croyances et coutumes et de la place que l’on attribuait aux individus dans la société et la communauté. Il fallait tenir son rang, sa place. D’où le respect des traditions, des lois, des convenances.

Il est très rare de voir un Chinois contredire ouvertement son chef, son aîné, ni l hôte qu’il reçoit. A part entre amis ou en confiance, les chinois évitent d’exprimer publiquement des opinions trachées, ( et pas seulement à cause du communisme), pour éviter la gêne des interlocuteurs. Et de ce fait d’éviter de perdre la face si la situation se retourne contre la personne qui a lancé le sujet

En Occident, on a l’habitude de «  laver son linge sale en public ». En Chine, c’est plutôt « n’étalons pas son linge sale au-dehors ». Tout se règle en tête à tête et il est rare de voir des Chinois d’une même famille se disputer en public. Le fait de ne pas faire perdre la face aux Chinois est surtout présent et embarrassant dans le monde des affaires où il est dur de contredire un partenaire Chinois en public, même si c’est capital pour les négociations. Donc, il faut prendre des gants. Si on peut dire que l’on n’aime pas être embarrassé en public en général, en Chine, cela peut être la cause d’une rupture de relations ou d’amitié. »

Sur ce sujet, je vous recommande chaudement l’article d’Olivier Vérot sur l’application du principe de la « face » au monde de l’entreprise en Chine => ici

Alors, convaincu de ma démarche ? Lache les com’z comme dirait….

Publicités

11 réflexions sur “Mais pourquoi la Chine au fait ?

  1. Autrefois, je luttais contre les préjugés sur la Chine, maintenant je suis juste blasé par la connerie française ou pire par une sorte de racisme.
    BIen ton article tu as gagné un RT et quel RT ! Si tu passes à Shanghai, on ira se faire un bon ragout de chien (je rigole) n’hésite pas à me contacter !

    • Merci Olivier, cela me touche beaucoup.
      Je ne manquerais pas de contacter, avec grand plaisir. Je devrais être de passage vers fin aout si mon emploi du temps universitaire ne commence pas trop vite…c’est dur d’être étudiant ^^
      On se tient au courant

  2. Alors pour ce qui est de l’hygiène, je rappelle à tout le monde que le restaurant du Trèèèèèèèèès Chiiiiiiiiic (et trèèèèèèèès cheeeeeeeeeeer) Fouquets’ (Mister Président vous vous souvenez) ont été fermées pendant quelques longs mois pour cause d’insalubrité…Nous allons tous aux toilettes de nos très « select » bars et restaurants de Paris la Kapitale de la France, pays du savoir vivre…pour certains d’entre eux j’ai honte d’être français…Qui ne se lave pas les mains en sortant des toilettes? Qui pue sous les bras dans les transports? Qui se fait un plan boulettes au feu rouge? Qui ne se lave pas les dents? etc…

  3. Pour réagir sur l’article, les cadeaux en Chine ne s’ouvrent pas devant la personne qui l’a donné. J’aime plutôt bien cette habitude, car si c’est naze, t’as pas besoin de faire semblant 🙂

  4. Pingback: Que retenir de la Chine ? | Le Dernier Soldat de Xian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s