La rengaine du jour

Les choses s’accélèrent et ça va être la même chose niveau son. Un mec se croyant « bo-bo nouveau riche » se permet de me dire que mon Université est celle « où tous les bouseux envoient leurs enfants pour étudier » et me voilà le couteau entre le dent! Quelle arrogance et surtout quel manque de respect envers les ruraux ; j’en ai encore la bave aux lèvres (pour ne pas dire le venin). Si bien qu’il me faut quelque chose de costaud pour accommoder cette soudaine bouffée de rage…

Voyons donc ce que l’on peut vous proposer :

Nile – « Sacrifice Unto Sebek » Relapse Records by BlankTV

Qui : Nile

Titre : Sacrifice unto Sebek

Album: Annihilation Of The Wicked (2005)

 

Là on ne fait pas dans la dentelle, c’est Nile! Des pures « vomissures » comme les aiment mes parents que j’aime tant. Une manière pour moi de leur rendre ^^. Ca défouraille sec pendant 2 minutes 50! Un pur concentré de brutalité et pourtant…tellement technique. J’ai un peu découvert ce groupe en osant chercher sur Youtube ce nom si étonnant qu’est « Nile » pour un groupe de brutal death metal. Ce groupe a la particularité de traiter exclusivement de la mythologie de l’Egypte ancienne. Son meneur, Karl Sanders, particulièrement féru de cette civilisation n’hésite pas à recourir à l « égyptien » pour enrichir leurs textes (pas toujours très compréhensibles, je dois vous l’avouer). « Sacrifice Unto Sebek » parle justement de la divinité SEBEK, représentée par un crocodile, symbole de la fertilité et de l’eau.

Ce morceau est donc celui qui m’a fait découvrir avec une grande joie Nile. Les accordages très bas des guitares ne permettent pas toujours de bien saisir la complexité des riffs, mais je peux vous garantir qu’à une telle vitesse d’exécution, cela relève de la prouesse. Les démanchés sont énormes, la batterie tabasse dans tous les sens. Le batteur se permettant même d’user très peu de la « double » grosse-caisse, se chargeant des roulements…à un seul pied!! (si si!). Une tuerie : rapide et efficace pour passer les nerfs.

 

Pour ceux que ça intéressent (en gros, peut être 1 ou 2), voici les textes :

[Music and lyrics by Karl Sanders]
 
 Sebek, Sochet, Suchos.
 Dread Lord of the Marsh.
 He Who Crawleth Amongst the Sacred Waters.
 And Devoureth the Flesh of That Which is Sacrificed unto Him.
 
 Tua Ashemu. Tua Ashemu.
 Rekhes Au Sebek. Rekhes Au Sebek.
 Tua Ashemu. Tua Ashemu.
 
 Sebek, Neter, Ashemu.
 Whose Teeth Rendeth and Teareth With Terrible Violence.
 Restore the Eyes of the Dead.
 Collect Their Skulls.
 Join Their Bones Together Again.
 
 Lord of the Temple of the Mount of Sunrise.
 Open the Way unto the Underworld.
 Cause the Dead to Rise to New Life.
 Bring the Child Horus upon the Throne of Osiris.

 

Publicités

2 réflexions sur “La rengaine du jour

  1. je n’avais pas pris le temps mon GUIGUI de lire les 3 derniers post: j’ai bien fait !!!
    mais ne change pas trop on t’aime comme ça!!!
    Mother
    Comment fait on pour mettre un porcelet comme icône dans le post?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s