Un dimanche « normal » à Xi’an

Quoi de mieux qu’un article « normal » pour une journée de dimanche somme toute assez « normale » ? En fait il s’agit de vous raconter ma journée de dimanche dernier, juste après crapahuté dans le parc forestier de Xiang Yu.

J’avais initialement convié 阿毛 à un déjeuner, pensant qu’il viendrait avec sa copine…et ça  s’est finalement fini par inviter l’ensemble du groupe que nous avions rencontré à Xiang Yu ; rendez vous avait été donné à 50 mètres du dortoir de leur université. Une fois qu’ils nous ont rejoint, nous avons donc eu le droit à une après midi « promenade » notamment dans le campus de l’Université Polytechnique du Nord-Ouest.

Ce qui m’a toujours bluffé avec ces campus gigantesques, c’est que l’on se croirait litteralement dans une autre ville : une véritable ville dans la ville. Et je ne vous parle pas des tous nouveaux campus « secondaires » qui émergent en quasi rase-campagne périphérique. Globalement, chacun de ces campus étant en mesure d’accueillir pres de 20 000 étudiants : autant de bouches à nourrir et à loger…je vous laisse imaginer l’organisation.

Belle allée de Platanes…dont la traduction en chinois est « Arbre Français » (法国梧桐)

3 heures de ballade, ponctuée par la visite de « l’atelier » concernant la mécanique appliquées aux avions, notamment russes. Et à ce titre, ce sont de vrais avions qui sont exposés, décarcassés pour partie mais toujours armés et dangereux (encore que…)

Un MIG 15…

…et ses petits!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est qu’ils font pas dans la dentelle quand ils enseignent une discipline! Qu’est ce que cela doit être en physique nucléaire…

Un petit tour des installations sportives s’imposent tant qu’à faire. Ça joue pas mal au football, mais force est de constater que les étudiants chinois sont vraiment axés sur 3 sports : le basket, le tennis de table et le badminton. Pour ces 2 dernières disciplines, ce n’est donc pas pour rien que la Chine a raflé quasiment toutes les breloques lors des JO de Londres 2012. Bon, une petite photo pour la postérité et nous filons ensuite jusqu’à notre précédent lieu de rendez-vous où s’est implanté un marché temporaire de toutes les spécialités culinaires chinoises!

 

J’avoue, je ne m’étais pas lavé les cheveux (piscine le lendemain^^)

 

Allez hop, on va manger! Parce que la promenade c’est bien sympa, mais on n’a toujours rien mangé! Et c’est 阿毛 qui joue encore les grands seigneurs en nous offrant de savoureuses brochettes de porcs, cuites au barbecue et lestement assaisonnées.

Je ne suis pas le seul à apprécier quand c’est gratuit …hin!hin!hin!

Ce marché « pittoresque » se situait dans ce que l’on appelle le marché Est, où de nouvelles galeries marchandes, dédiées au luxe uniquement, ont ouvert leurs portes. Pour les chinois, c’est plus un haut lieu de « flânerie »  que d’achats compulsifs…une  manière de rêver à un peu de mieux dans sa vie. Car c’est aussi ça l’une des grandes aspiration des chinois : la prospérité et de préférence, celle qui se voit façon « bling-bling Rococo lourd ». Quelques petites échoppes très « Made in USA » s’ajoutent à cela (ex: Dunkin’ Donut …) et le rêve chinois est en route, hélas…si seulement ils savaient…pas sur que Mao le chat apprécierait ^^.

L’ authenticité n’est parfois qu’un triste verni…mais heureusement que ce n’est pas tout le temps comme ça hein!

Enfin, nous nous dirigeons ensuite vers un restaurant pour manger « pour de vrai »! Et sur ma proposition, on se dirige donc vers un restaurant de « Hot Pot » : quoi de plus chaleureux pour sceller cette amitié naissante (à la chinoise, je précise!) ??

Sur ce, je vous laisse savourer sur cette dernière image et vous confirme que je vais très bien 🙂

Je ne vous raconte pas comment on lui a littéralement cassé la gueule à ce 火锅!!

Publicités

3 réflexions sur “Un dimanche « normal » à Xi’an

  1. je me rends compte qu’il est intéressant d’aimer bouffer en Chine… On dirait que ce n’est pas seulement l’instrument indispensable au commerce triomphant, mais aussi à la réussite d’une bonne amitié. Dans deux ans je serai grosse et grasse, mais j’aurai pleins d’amis, why not enfaite?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s