Qu’est ce qu’on mange ?

Premier article d’une série consacrée à la grande spécialité du Shaanxi et tout particulièrement de Xi’an : les 小吃 (Xiao Chi – « Petites bouchées ») autrement dits les snacks de rue. Loin d’être la seule région où l’on en trouve mais le Shaanxi se singularise par la profusion et la richesse de ces snacks. Ceux-ci sont particulièrement appréciés des chinois qui n’hésitent pas à déguster une brochette de poulpe ou une portion de Tofu mariné à toute heure de la journée. Personnellement j’en raffole! A chaque coin de rue, à la sortie des métros, près des stations de bus ou devant les entrées des magasins : 小吃! Avec ça, on risque donc pas de mourir de faim. Ceci confirmant d’ailleurs l’attention portée par les chinois à la nourriture et à leur gastronomie en générale.

  • Les brochettes de Tofu grillé

Le Tofu est à la gastronomie chinoise ce qu’est le fromage à la gastronomie française : il y’en a de toute sortes, de toute formes…et de toutes saveurs. Parmi l’un des nombreux snacks en présence celui des brochettes de tofu grillé est l’un de mes préférées. Succulentes guirlandes torsadées de tofu grillé au feux de bois ou au charbon. Ensuite, au choix du client l’assaisonnement consiste en un trempage soit dans des graines de sésames, soit dans du piment en poudre. Évidemment ce dernier assaisonnement a toutes mes faveurs. Mais voyez plus tôt (non pas le chien de Mickey….)

  • Les galettes et crêpes salées

J’en rafolle tout autant si ce n’est plus que les brochettes de tofu. Galettes à base d’œuf et frites, tantôt nature, tantôt parsemées de sésames ou fourrées aux épinards, elles remplacent un peu le pain que je ne trouve pas toujours ici en Chine. En tout cas, cela agrémente tous mes repas faits maisons et mes soirées 包子. Ces galettes me rappellent enfin celle que mon père et moi même achetions chaque samedi matin après avoir fini le marché, à des vendeurs à la sauvette. Haaa nostalgie!

Publicités

5 réflexions sur “Qu’est ce qu’on mange ?

  1. T’as pu déguster le « stinky tofu » ? nos amis chinois comparaient ça à du camembert (le summum du « stinky » pour ceux qui ont « osé »). Perso j’ai gouté une fois et moyennement accroché mais celui qu’on avait dégusté (à Shanghaïi) n’était parait il pas fameux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s