Comment…je suis rentré de Shanghai en train

Suite et fin de mon périple à Shanghai…bon ça fait déjà 2 semaines à vrai dire. La période de révision pour les examens, qui se déroulent actuellement, ne m’a pas trop permis de mettre à jour rapidement le blog.

Les prix exorbitants de l’avion (minimum 500Y) m’ont convaincu de prendre le train pour le retour. Cela ne me déplait pas finalement, et ce n’est pas la première fois que je le prends, donc l’effet « aventure » est faible. Il faut savoir que le train en Chine ne brille pas par sa rapidité, hormis pour les lignes TGV spécifiques. D’ailleurs, il existe 4 types de train circulant sur le réseau ferroviaire chinois. Les trains sont identifiés par une lettre précédent son numéro :

  • Les trains « K » , abréviation de  快速  (Kuai Su => rapide) : le train le plus lent (sic) mais aussi le moins cher. C’est donc le train ROOTS!

En fait la Chine, c’est comme le train indien…mais à l’intérieur des wagons, pas à l’extérieur ^^

  • Le train T, abréviation de 特快 (Te Kuai => particulièrement rapide) : s’entend le train  » le plus rapide », hors ligne TGV….ne vous attendez pas à dépasser les 150km de pointe… »particulièrement rapide » qui disait

Tient, Depardieu pense comme moi ^^

  • Le train Z, abréviation de 直达 (Zhi Da => direct) : le train avec le moins d’arrêt. On reste toutefois loin de la vitesse de pointe tant espérée

Hoo le Raincy, l’ilôt des riches en terre (pelée) de Seine Saint Denis

  • Le train D, abréviation de 动车 (Dong Che =>voiture qui se meut) : que de poésie pour désigne un train qui peut atteindre à l’aise les 300km/h. C’est l’équivalent du TGV mais avec le plus grand réseau ferroviaire au monde : Beijing <-> Canton en 8 heures (2 300km).

Tout ça pour dire que j’ai eu le droit à un train « T » c’est à dire, le « plus » rapide. S’entend en chinois : 16 heures pour faire 1 600km….100km/h de moyenne, on a déjà vu plus rapide. L’avantage du train en Chine est qu’il part rarement en retard et est même susceptible d’arriver un peu en avance. Vu la durée du voyage, j’ai opté pour le train couchette.

Voici mon ticket

Voici mon ticket

Le ticket se décryptant comme suit :

上海 à 西安 ; Train numéro T 138

Départ : 27 décembre 2012 – Départ (开始) 15:56

Voiture (车) 6, compartiment n°18 (号), couchette inférieur (下铺)

– Nouvel air conditionné (新空调) et couchette « dure » (硬卧)

Tarif : 333Y (les couchettes inférieures étant les plus prisées, donc plus chères, car plus pratiques)

Let’s go pour la gare, sous une pluie battante! Les gares chinoises étant particulièrement grandes, des salles d’attente entièrement aménagées permettent d’attendre dans une ambiance « électrique  » . Avant cela, obligation de passer l’ensemble des bagages au rayon X et portique de sécurité…mais les contrôles sont plus formels qu’autre chose.

Dans les startings blocks

Dans les startings blocks

Hop! Hop! En Chine, fais comme les chinois donc j’applique : je pousse, je bouscule et je piétine les impudents qui m’empêcheraient d’atteindre au plus vite mon compartiment pour poser mes affaires dans le porte bagage le plus « safe ». A l’entrée de chaque wagon, on montre son ticket à une froide et moche charmante et souriante agent ferroviaire. En échange  de quoi, elle échange votre ticket comme une carte en plastique….pourquoi ? j’ai jamais compris pourquoi.

A vrai dire, un train en Chine c’est comme un train en France, notamment les trains couchettes. La différence majeure étant que les compartiments ne sont pas fermés.

Dans le ventre de la Bête!

Dans le ventre de la Bête!

Comment ça, "pas exotique" ?

Comment ça, « pas exotique » ?

Normalement, dans un train pareil, je suis censé être l’attraction pendant tout le voyage. Les questions les plus classiques y passent : d’où tu viens, est-ce que tu es marié (L.O.L…), depuis combien de temps tu apprends le chinois etc. Normalement, on m’invite à grignoter des graines de tournesols dont les « coquilles » jonchent le sol en guise de moquette. J’ai même un fois (Belgique Power) été invité à boire le débouche chiotte qu’ils osent appeller 白酒 (Alcool blanc). Ca c’est d’habitude….

Mais cette fois_ci, makache bolo ! Il ne s’est rien passé pendant 16 heures : même pas un bonjour dans les entres wagons (« salles fumeur »), lieu où j’échange cigarette sur cigarette en général. Personne ne se parlait. Bref, un voyage plutôt chiant. Au moins, ça aura été reposant à défaut d’être passionnant.

L’autre particularité du train en Chine, ce sont les vendeurs ambulants (acrédités par la société ferroviaire nationale) qui passent toutes les 20 minutes : l’un vend des magazines, des livres et des cartes, l’autre des fruits frais, encore un passe avec ces plats tout préparés. Le plus courant étant le vendeur « épicier ambulant » : boissons, cigarettes, nouilles instantanées, saucisses, gateaux. Le tout dans une chariote étroite pouvant passer entre la paroi et les couchettes.

A manggggeeeeeerrr!!

A manggggeeeeeerrr!!

Le mieux étant de faire comme les chinois avant de monter à bord : acheter tout plein à boire et à manger, et tout consommer pendant le voyage. Perso j’adore, et cela revient moins cher que d’acheter chez le vendeur ambulant. En plus, manger pour passer le temps, y’a pas mieux!

Bref, arrivé le lendemain matin à 8:30 à Xi’an, mon partenaire de langue 刘帅 était gentiment venu me chercher. A Xi’an, voici à quoi ressemble la gare l’été :

Directement sur les remparts :), magnifique!

Directement sur les remparts :), magnifique!

En tout cas, pas mécontent d’être rentré à la « maison »

Bye Bye Shanghai

Bye Bye Shanghai

Publicités

7 réflexions sur “Comment…je suis rentré de Shanghai en train

  1. La Chine est particulièrement « safe » à ce sujet. Ce n’est pas le paradis non plus, mais mon sac était suffisamment à vue et à « perception » pour être réveillé au moindre mouvement. Mais y’a pas trop de risque ^^. J’ai très bien dormi, j’adore le train de nuit, ça me berce!!

  2. SUPER ton « compte rendu » (déformation professionnel !), intéressant…précis….et tout….et tout……!!!!! Bonne continuation Guilhem ! Je me « régale » en lisant ton blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s