Le quartier des calligraphes à Xi’an (南门儿)

En prévision de la reprise prochaine des cours, notamment celui de calligraphie, je me suis dit qu’il serait peut être temps de renouveler un peu son matériel. Dans mon cas, changer de pinceau et acheter un nouveau pot à encre, lestement « explosé » le semestre dernier en voulant faire du rangement. Allez hop, direction la Porte Sud des remparts de la ville, communément appelée  » 南门儿 » (Nan Men – Sud Porte –  en ajoutant un « eure » trainant, dans la plus pure tradition de l’accent du Nord de la Chine).

Accessible facilement en métro ou en bus (de très nombreuses lignes), la Porte Sud accueille le quartier des « calligraphes » et autres commerces y afférant.

L'accueil par une pagode

L’accueil par une pagode

Au pied des remparts s’alignent donc une successions de petites échoppes vendant aussi bien des pinceaux de toutes sortes et de tous poils ( nan, pas en poil de….) que des supports de calligraphies, des bijoux etc…. . Un vrai repère à touristes en devenir. Car même si on les voit trainer dans les parages, ils sont souvent attirés par la possibilité de se balader sur les remparts, juste au dessus. Ne me considérant pas comme un touriste (sisi, j’assume), je suis parti à la quête de mon matériel en bon professionnel de la calligraphie (mais si!).

Oh putain y'a du choix!

Oh putain y’a du choix!

Je ne résiste pas à flâner la truffe au vent , tout en faisant semblant d’ignorer la surprise sur le visage de certains vieux chinois. Par ici, certains jouent au Mahjong ‘麻将 », par là, certains font des démonstrations de calligraphie aux badauds curieux, aussi bien chinois qu’étrangers. En longeant la porte, direction Est, sur votre droite vous pourrez trouver un grande cours qui semble occupée par de « vrais » calligraphes qui vivent de leur art. Il reproduisent notamment des textes de penseurs et poètes chinois. Parfois en gros caractères, parfois en pattes de mouches. Un travail d’une minutie inimaginable en conservant une forme d’esthétisme épurée qui l’est tout autant. Mais surtout et malgré les apparences, ce petit quartier respire une forme de tranquillité « relative » et bienvenue après le brouhaha ambiant de 西安 (Xi’an)

IMG_20130223_171747

Je reviens à mes moutons et procède à mes achats auprès d’un des nombreux commerces à qui j’arrive à négocier un petit rabais de 5Y sur le pot d’encre, sous pretexte que c’est un modèle d’exposition. Pinceau + pot = 30Y soit   3€70 (il est bien évident que j’aurais certainement pu m’en tirer pour moins cher si : 1. j’étais chinois ; 2. je parlais le dialecte local, le 陕西话).

Mais après une balade d’une bonne demi-heure, je décide de redescendre vers le quartier animé de la Tour de la Cloche (钟楼 – Zhong Lou), en plein samedi (pour ainsi dire, un pure suicide puisque cela équivaut pour un même jour au quartier des Halles à Paris MAIS multiplié par 10)!

IMG_20130223_171511

Reste à savoir comment rentrer chez moi pour la fin de la balade : bus ou métro…je vous laisse deviner

C'est pas gagné!

C’est pas gagné!

Publicités

Une réflexion sur “Le quartier des calligraphes à Xi’an (南门儿)

  1. Bonne calligraphie, c est toujours un plaisir de lire tes reportages, mème en petit sur le smsmartphone car j ai été cambriolée et on m à pris mon ordinateur portable !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s