Qu’est ce qu’on mange ?

Le 3e article consacré aux 小吃 (Xiao Chi), ou petits en cas typiques de la région. Le plaisir de se balader en dégustant à la volée l’une des nombreuses saveurs qui s’offrent à vous, via des « bui-bui » ambulants, ça n’a pas de prix (même avec Mastercard d’ailleurs, puisqu’ils la prennent pas…con, va!). Les jours se réchauffant dangereusement en terre du 陕西 (Shaanxi), certaines sortes de 小吃 sont progressivement remplacées par d’autres, tout aussi savoureuses. En route Martine, l’appétit n’attend pas => GO!

  • La patate douce à la vapeur

Pas vraiment un « 小吃 » à proprement parlé puisqu’il ne s’agit pas d’un produit transformé, ni d’un plat à part entière. Toutefois, pendant les jours les froids à 西安 (Xi’an), vous pouviez trouver à chaque coin de rue, un vendeur de patates douces, à la chère délicieusement orangée. En cas particulièrement roboratif, vous étiez sur d’être calé pendant un bon bout de temps, si jamais vous arriviez à en finir ne serait-ce qu’une seule. Les vendeurs ambulants se trimballent  avec un tonneau en fer, avec une trappe au milieu où est déposé un socle de charbon incandescent et au dessus, en vrac, des patates douces. Celles-ci sont vendues au poids, mais je ne me souviens plus du pris pour une livre (500gr), mais j’en avais acheté 2 belles moitiés pour 7Y (moins d’1€).

Bien évidemment, l’arrivée des beaux jours a fait disparaitre les patates douces qui ne sont pas vraiment des friandises pour les grosses chaleurs….ça se comprend

IMG_2394IMG_2395

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 肉夹馍 (Rou Jia Mo)

Le 肉夹馍 est en réalité un petit sandwich à la viande de boeuf ou de mouton (tradition « musulmane » oblige). Il est également (et honteusement) surnommé le « Hamburger » chinois pour les touristes. Le pain est comparable (en plus tendre) à celui que l’on effrite lorsque l’on mange un 羊肉泡馍, fendu en 2 et fourré simplement de viande cuite au barbecue ; parfois accompagnée avec quelques légumes coupes en très fines lamelles. C’est une vraie spécialité du 陕西 même si on est susceptible d’en trouver un peu partout en Chine. C’est également DE-LI-CIEUX et ça ne coute quasiment rien (ça varie entre 2Y et 4Y, mais à réactualiser prochainement). Maintenant, le succès à permis de diversifier les garnitures : poulet, porc, voire canard laqué! C’est ce dernier que j’ai gouté récemment… à s’en taper le cul par terre! Je vous laisse saliver.

IMG_2384

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s