Comment…survivre en Chine en vous procurant des produits importés ?

S’il y’a bien un point qui devrait emporter l’adhésion de tous, c’est bien la nourriture. Non, je ne fais pas une fixette, mais malgré le grand amour que je porte  pour la gastronomie chinois, le corps (et l’esprit) apprécient de revenir un peu aux fondamentaux. Alors oui, un repas chinois réussi s’agrémente tantôt de 米饭 (Mi Fan – du riz à la vapeur), de 馒头  (Man Tou – Pain cuit à la vapeur), de 粥 (Zhou – Gruau de riz) ou bien de 饼子 (Bing Zi – crêpe épaisse et frite), le tout accompagnant une ribambelle de plats de légumes et de viandes sautées et/ou en sauces. Arrosez le tout de sauce soja = UN DINER PRESQUE PARFAIT!

馒头, le Man To (prononcez : Mane To)

馒头, le Man To (prononcez : Mane To)

粥, le Zhou (prononcez : Djo)

粥, le Zhou (prononcez : Djo)

饼子, le Bing Zi (prononcez : Bïng)

饼子, le Bing Zi (prononcez : Bïng)

Et quand le corps et l’esprit réclament les quelques rares habitudes alimentaires qui font défaut au pays de l’Empire du Milieu (hormis le fromage), comment se procurer ces fameuses denrées « européennes » ? Suivi le guide =>

  • Le supermarché du coin

Etant donné qu’il s’agit d’un des endroits que l’on est amené à fréquenter le plus (encore que, je lui préfère 100 fois le marché du coin), on se dit que l’on peut trouver quelques denrées « so european » (je n’ai même pas l’ambition de trouver du Made in France). Et je n’ai pas tort en fait. Il existe souvent des coins « Imports » dans ces supermarchés. Toutefois, quand bien même ces supermarchés seraient d’origine étrangère, comme Vanguard (Hong Kong, encore que c’est la Chine) ou bien Wall-Mart (Etats Unis), les produits importés sont avant tout adaptés à la population chinoise. Traduction : des boissons bizarres de Corée du Sud ; des biscuits ultra-sec du Royaume Uni ; du chocolat douteux d’Amerique du Sud ou encore des bonbons japonais…bref…j’en passe. Ajoutez à cela des prix assez exorbitants, et vous vous retrouvez assez rapidement à nouveau à la case départ.

KitKat

  • Les supermarchés « branchés » à vocation internationale  (Epin Life)

Ce genre de supermarchés sur plusieurs étages se distinguent un peu des autres par leur apparence moins « foires aux empoignes » , plus « city » dans la veine d’un Monoprix plutôt que d’un hyper Auchan ou Carrefour. Le cadre est donc évidemment plus élégant et incite plus à flaner à la recherche des quelques denrées européennes. On peut effectivement un coin réfrigéré avec (ô miracle) du fromage mais la désillusion est rapide : du camembert allemand dans une boite de conserve sous aluminium, du Philadephia (un ersatz de fromage « made in USA »), et du fromage type Kiri de la marque Président (Cocori…couac!). Pas de quoi sauter au plafond là encore. Pour ce qui est de l’épicerie, pas de bouleversement par rapport aux autres supermarchés! Là encore les prix sont élevés pour un rapport qualité/goût bien peux satisfaisant à mes yeux. Question d’image du magasin « branché » : si c’est cher, c’est bon. Oui mais non.

Pour Xi’an, voici la description faîte du magasin : « Epin life is an integrated supermarket under the supervision of Century Ginwa. You can find many imported commodities in it, including household items, nourishing health care products, tobacco, specialty foods, fresh cooked food, import food, care products, floral, hairdressing, small home appliances, 3C digital products, etc. » (http://www.travelchinaguide.com/cityguides/shaanxi/xian/supermarkets.htm)

Y’a pas mieux ? Mais si

  • Metro (麦德龙)

Distributeur d’origine allemande, spécialisé notamment dans la vente en gros auprès des professionnels (notamment en Europe, dont l’accès est strictement limité aux personnes disposant d’une carte d’entrepreneur, de profession libérale etc…). Toutefois cette chaine s’est diversifiée en proposant aussi de la vente au détail, toujours réservée aux professionnels.

La caverne d'Ali Baba ?

La caverne d’Ali Baba ?

Sauf qu’en Chine, si tu es étranger, tu n’as qu’à simplement montrer ton passeport, on te donne un joli (ou pas) papier, et zou, tu rentres! Pas besoin de prouver quelconques activités professionnelles ou de devenir membre de Metro! Très pratique donc! On sent quand même que l’on se rapproche d’un endroit qui va devenir incontournable pour les soirées « nostalgies » (pas la radio!). Ce magasin a l’avantage de proposer tout et n’importe quoi : on va du quart de boeuf réfrigéré, en passant par l’équipement de bureaux, en passant par l’électroménager, la nourriture ainsi que les voitures

- "Bonjour, je viens pour acheter une voiture BMW et 3 boites de petits pois Géant Vert"

– « Bonjour, je viens pour acheter une voiture BMW et 3 boites de petits pois Géant Vert »

 

Mais passons aux choses sérieuses, voulez vous ? Direction les spiritueux et autres bibines! Là aussi, on ne plaisante pas : beaucoup de vins de France mais pas que ; des vins d’Italie, d’Espagne, du Champagne (sous cave réfrigérée) etc… . Et pas de la Villageoise en bouteille plastique SVP :

IMG_20130510_165155IMG_20130510_165352

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui nous fait la bouteille de Mouton Cadet à 18€ et celle de Pernod était à 15€. Effectivement c’est assez cher, surtout eu égard au niveau de vie du pékin de base (j’ai pas pu m’en empêcher). Mais dites vous que ceux qui y viennent faire leurs courses (même quotidiennes), ont plus que les moyens. C’est aussi une façon pour les Chinois qui ont réussi de « se montrer », de prouver qu’ils ont accédé à la strate sociale supérieure, celle qui taquine allègrement les « Expatriés ».

On trouve également du camembert et du brie type Président à 55€ la boite (soit presque 7€ la boite), un coin boulangerie…. Mais la encore, Xi’an n’étant considérée que comme une ville secondaire, les rayons de Métro n’ont pas le faste de ceux que l’on peu trouver à Shanghai où certains expatriés ne jurent que par cette enseigne. En se débrouillant bien, on peut toutefois se faire un petit repas 100% occidental mais là encore la note est salée. Pour exemple, je me suis contenté d’acheté une bouteille d’huile d’olive espagnole, des gros cornichons allemands et 3 petites boites de thon, également espagnole, le tout pour 97Y soit 12€.

IMG_20130510_174919

Ca fait un peu maigrelet mais associés à des tomates coupées en morceaux, du concombre frais et des oignons rouges…on sent l’été qui arrive, sous le signe de la Méditerranée :).

A mes yeux, c’est donc l’enseigne Metro qui permet le mieux de s’en sortir niveau denrées « européennes ». Ensuite, pour ce qui est des fruits et légumes vous trouverez peu ou prou ce que vous voudrez au marché du coin.

Et comme diraient les autres :

PI-RATE!

PI-RATE!

Publicités

4 réflexions sur “Comment…survivre en Chine en vous procurant des produits importés ?

  1. Bon Appétit ! Je comprends que la French Food te manque, moi qui suis déjà malheureuse quand il s’agit de se nourrir en Allemagne au restau… Biz, C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s