Comment…j’ai survécu au concours régional « Chinese Contest – 汉语大赛 »

Je mets immédiatement fin au fantasme : je n’y ai pas participé en tant que concurrent mais en tant que spectateur « plus ou moins » forcé.

Cette journée avait pourtant bien commencée : j’arrive en salle de classe, 5 minutes avant que cela commence (normal quoi!). Déjà le truc qui sent mauvais : on n’est que 3 et la prof (d’habitude 10 minutes en avance) n’est pas là! Elle arrive 1 minute après, l’air un peu « essoufflé » (si, c’est possible, et toc!) et nous explique la chose suivante : aujourd’hui, il n’y a pas cours, on doit tous assister et soutenir nos petits camarades qui participent à un grand concours régional en rapport avec la langue chinoise, dans le bâtiment d’en face.

Attention, c’est pas de la blague : organisé par le grand Institut Confucius (l’équivalent de l’Alliance Française ou de l’Institut Goethe), ce concours sélectionne régionalement des étudiants étrangers dont les vainqueurs (mais aussi les participant en fait) seront bénéficiaires d’une bourse. L’évènement est filmé par la CCTV (canal 4, international) et retransmis sur la TV et internet. En quoi ça consiste – Je vous propose 2 versions :

  • Officiellement (et poliment) : proposer une mise en scène de mise en valeur de sa culture d’origine ou bien en rapport avec la culture chinoise. A la suite d’une prestation de 1 à 2 minutes, un jury composé de 3 personnes posera 2 questions d’ordre culturel et fera également part de sa satisfaction à l’égard de la prestation globale par un système de notation (étoiles, 3 au total). La meilleure note étant 3 étoiles vertes, la plus mauvaise 3 étoiles rouges (un comble en Chine!). Esprit de partage et d’interculturalité en somme. Que c’est beau, que c’est….
  • En réalité (et crument) : les étudiants étrangers se rabaissent (si!si!) à faire ce que les politiques chinois (au sens le plus large) attendent d’eux : faire le singe, le « White Monkey »! Singer, caricaturer sa prestation, tirer sur le kitch, le ridicule, le vinch, le larmoyant tout en montrant notre joie d’avoir l’air particulièrement ridicule face aux chinois! L’exigence de l’excellence semble parfois faire cruellement défaut à la Chine quand elle regarde vers l’étranger. C’est bête et avilissant! Mais sans arrières pensées déplacées, les chinois adorent ça, c’est gage de qualité, de réussite en montrant la façade de la réussite (Le « blanc » = réussite sociale dans l’imaginaire chinois, au cas cela rassurerait les 3 millions de chômeurs en France)

J’en rajoute ? Ah mais pas du tout, voilà bien un point pour lequel je suis très critique. Car pour la plupart de ceux qui viennent en Chine dans l’espoir d’une bourse, le passage par la case « White Monkey » est O-BLI-GA-TOIRE ; vos seules qualités scolaires ne suffiront  pas, il va falloir mouiller la chemise et pas avec de la sueur : avec son amour propre! Vous ne me croyez pas ? Suivez le guide dans le bal de l’horreur!

En tant que 班长 (Responsable de classe), je dois donc du suivre notre 班主任 (professeur titulaire) qui nous accompagne dans un amphithéâtre plutot moderne et clean, tout se met en place. Je décide de me mettre au fond, près de la porte de sortie par laquelle s’éclipsera immédiatement ma camarade camerounaise…j’aurais du faire pareil, mais c’était trop flagrant! Je suis effectivement remarqué par ma prof de HSK ainsi que la vice-présidente de notre école de chinois, qui a une importance particulière pour moi (je vous dirais pourquoi en temps utiles). Et hop, viens au 2nd rang porter le panneau de soutien à l’un de nos camarade représentant l’Université (oui car c’est un concours régional ET inter-universitaire)! Je suis maudit! L’un dans l’autre, je me dis que c’est une expérience que je n’aurais jamais vécue si l’on ne m’y avait pas un peu forcé. On m’a également demandé d’applaudir très fort et de montrer mon enthousiasme…je suis à deux doigts du suicide mental!

Ca va...

Ca va…

...commencer

…commencer

Le concours commença à 9h45 et ça a été une succession de carnages prestations tantôt vaguement potables, tantôt radicalement ridicules (pour tout le monde). Ce qui n’enlèvera en rien à l’enthousiasme tant des participant que de l’audience. Cette-ci sera même particulièrement déchainée et « clémente » à l’égard des prestations les plus catastrophiques. Et encore, je ne mets pas les vidéos (l’option est payante sur la plateforme du blog ^^, moi et l’argent, vous savez bien…).

J’ai donc assisté à 6 prestations (après j’ai filé à l’anglaise, faut pas déconner non plus). Notre « Monsieur Loyal » était un étudiant Kazakh à la prononciation parfaite et fluide, ce qui m’a particulièrement impressionné. Après renseignement, j’ai cru comprendre qu’il était là depuis presque 8 ans…j’ai ravalé mes espoirs de m’exprimer un jour aussi bien que lui.

Je m’excuse par avance pour la piètre qualité des photos prisent avec mon téléphone mobile, mais si j’avais su à l’avance, j’aurais pris mon appareil photo (nan je déconne, si j’avais su à l’avance, je n’y serais pas allé, point!). A ce sujet, je la soupçonne (l’organisation de notre école de chinois) de nous avoir prévenu le jour même, pour être bien sur qu’il y aurait beaucoup de monde, vu que tout le monde pensait qu’il y aurait cours…bref! On se serait cru dans un espèce de croisement entre l’Eurovision et Intervilles…mais au niveau régional et Chine…

En vrac, on a eu le droit à : démonstration de Tai Chi Shuan par une Vietnamienne (pas mal), une danse traditionnelle Ouzbek (risible mais habitée) , une démonstration de « guitare » traditionnelle Kazakh (y’avait de l’idée mais non en fait!), une démonstration de Kung Fu (avec des baguettes!), une chanson tadjik (massacrée!), une chansons chinoise chantée par un Mongol (re-massacre en règle), une danse tibétaine par une Coréenne (passable!) et une autre chanson chinoise par une Coréenne (avec guitare rose paillette!). Je vous laisse remettre les photos dans l’ordre, moi je ne m’en remets toujours pas. Au moins, j’y aurais assisté 1 fois dans ma vie…je peux cocher ma check-list : « Ça, c’est fait! »! Next!

IMG_20130521_101536IMG_20130521_102705

IMG_20130521_105059IMG_20130521_105944

IMG_20130521_110746

PS : Je vous mets également le lien sur lequel vous pouvez visionner les épisodes précédents, pour l’instant celle d’aujourd’hui n’y est pas. Je mets également le lien d’un blog où un expatrié explique son expérience de « White Monkey » en Chine. Hélas, c’est en anglais mais c’est pas bien compliqué. Enjoy!

Évènement à l’échelle nationale : http://news.cntv.cn/special/hanyudasai5/shouye/index.shtml#t=baidu_open_cctv1

Article du « White Monkey » expérience : http://www.chengduliving.com/performing-china-white-monkey/

 

Publicités

5 réflexions sur “Comment…j’ai survécu au concours régional « Chinese Contest – 汉语大赛 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s