Comment…j’ai survécu à l’Administration chinoise, géant de papier

Ouf me revoilà! J’ai de nouveau internet depuis moins d’une semaine et j’ai rencontré quelques soucis pour passer la « Grande Muraille » électronique chinoise. Aujourd’hui je peux donc me connecter à mon blog mais j’espère que cela sera toujours possible par la suite : soit mon logiciel VPN déconnait, soit l’heure à laquelle j’écris est plus propice à libérer de la bande passante. Dans tous les cas, si je n’arrive pas à accéder plus facilement, je n’exclue pas d’opérer une migration du blog sur une plateforme non censurée comme over-blog.
« On s’en fout » vous allez me dire, je suis d’accord. Place aux news et au croustillant. Tout d’abord je vais bien, depuis mon dernier post. Les cours ont commencé cette semaine et j’ai choisi dans un un groupe un peu « inférieur » à mon niveau car je me suis surtout rendu compte que les résultats d’un apprentissage du chinois en quasi-autodidacte pendant 2 ans ne m’a pas permis de consolider certaines bases. Surtout, il ne m’a pas permis de travailler mon oreille, ce qui me manque le plus. Je ferai un billet spécifique au sujet des cours, le fonctionnement, les profs etc… Maintenant, je suis bien installé dans mon appartement de 40m² à 3 minutes de l’Université.

Je vais plutôt vous expliquer comment, aidé de mon ami (il a fait 30h de trains assis pour venir m’aider pendant toute une semaine à clôturer toutes les procédures légales et autres : Palme d’Or donc!) j’ai eu raison des « procédures » en Chine.

 

Le 26 août 2012

L’ouverture du compte en banque ayant été déjà été fait, ainsi que celui de mon inscription à la fac, passons à la suite.

Après avoir quitté le bureau, d’inscription, nous restons (avec mon ami)dans le campus de l’université pour m’ouvrir une ligne de téléphone portable. Car il faut savoir que les campus sont tellement grands, ce sont de véritables « villes dans la ville » avec toutes les échoppes utiles : banque, téléphonie mobile, supermarché, restaurant étudiants, coiffeurs etc…. On va donc chez China Mobile

On en ressort au bout de 10 minutes, après avoir laissé une nouvelle copie de mon passeport (ça fait 2) et choisi mon numéro de téléphone. Avis aux amateurs, pour me contacter maintenant c’est le numéro suivant : 187-2986-0780, en faisant le 0086 avant. Bien évidemment, j’interdis toute tentative d’appel en PCV ^^!

 

Le 27 août 2012

Direction le centre médical agrée pour un ultime check up dont les résultats déterminent la possibilité d’étendre ou non mon Visa (en synthèse, si tu as le VIH, tu peux déjà commencer à réserver ton billet de retour….). En gros, je refais ce que j’ai fait 10 jours auparavant en France : radio des poumons, analyse du sang et ECG.

Mais finalement, au vu des résultats que je leur ai transmis, ils ont estimé qu’une simple prise de sang était nécessaire, comme quoi… En 10 minutes c’était torché! Résultats, dans 3 jours! Vous ai-je dit que j’ai également donné une copie de mon passeport ? (3)

 

Le 28 août 2012

Journée consacrée à buller mais aussi à trouver un appartement près de l’Université pour moins de 2000Y par mois, tout meublé tant qu’à faire. Et les annonces ne manquent pas!! Mon kiff aurait été une colloque avec des chinois pour m’assurer de progrès constants, mais finalement la solution du « seul dans mon appartement » paraissait la plus simple. Le meilleur moyen de trouver un appartement est donc de passer par le net, si l’on ne veut pas payer une agence. Là aussi, si vous n’avez pas quelqu’un qui parle chinois, c’est (à mon sens) quasi foutu d’avance. Car il faut tchatcher un peu avec le bonhomme pour qu’il ai envie de vous le louer, et ça, mon ami le fait à merveille. C’est donc sur ce site que nous avons trouvé mon appartement en 1 jour : http://xa.ganji.com/fang1/.

Nous avons visité dans l’appartement dans la foulée puisque le proprio est venu nous chercher à l’auberge de jeunesse dans son rutilant 4×4 climatisé! Le lendemain on signait pour 1 400Y par mois, soit 170€ avec tout le confort moderne. Je crois lui avoir filé une copie de mon passeport au passage (4).

A force de courir dans tous les sens, je commence à être sur les dents nerveusement….

 

Le 29 août 2012

Installation dans l’appartement après un nettoyage sommaire, vu que le propriétaire débarquait le soir même pour installer en 1h chrono, le lit, l’armoire et les tables de chevet! Ikea, tu peux pas test, c’est limite le mec montait ça à l’oreille et la clop au bec s’il vous plait! Après, le choix des couleurs reste discutable :

 

Le 30 août 2012

Le gars censé installer internet débarque de bon matin pour….me demander une copie de mon passeport afin de procéder à l’ouverture de la ligne (5). Cela dit en passant, on ne reverra pas sa gueule avant mardi 4 septembre 2012 malgré sa promesse d’ouvrir et installer la ligne le jour même. Cela nous a valu plusieurs déplacements et coups de fil auprès de China Telecom ; mais bon, c’est typique du « Chinese way » pas si différent qu’en France finalement quand tu fais appel à un artisan et qu’il bosse 1  jours sur 2 pour cause de chantiers annexes.

Entre temps, nous devons retourner à plusieurs reprises à la banque pour s’assurer que le transfert depuis ma banque en France à bien été opéré et que Bank of China l’a reçu. Et la feinte est la suivante : l’argent avait bien été réceptionné mais la Bank of China attendait sagement mon ordre pour procéder à la conversion des devises en raison de la fluctuation des taux de change, un coup favorable un coup défavorable. Ce qui nous a bien valu 2 copies de passeport (8) en plus, une bonne quinzaine de papiers à signer au passage…j’en pleure encore!

L’après midi nous allons cherché mes résultats médicaux, ouf, tout va bien!

 

Le 2 septembre 2012

Direction l’Université pour un test de niveau : 4 putain de pages de pur chinois, sans la moindre traduction! Haaa ça, la valse, je l’ai bien dansée!! 45 minutes pour me sortir du test, complété par une petite discussion avec une professeur pour évaluer mon niveau à l’oral. Allez zou, au niveau 3 sur 5!

Direction ensuite le poste de Police le plus proche pour enfin m’enregistrer comme résidant temporaire étranger (on fait pareil en France je précise, pour ceux qui s’offusqueraient). On avait déjà tenté le coups mercredi dernier, mais la personne était en « réunion » jusqu’au lundi…ben voyons! Hormis le fait que nous nous étions trompé de poste de police, on procède enfin à l’enregistrement (pure formalité). Copie de mon passeport, normalish! (9).

Retour à l’Université pour donner à l’administration la copie de mes résultats médicaux ainsi que de mon enregistrement au poste de police. Et si on donnait une copie de son passeport en plus tant qu’à faire ? (10). L’administration termine de tamponner les derniers documents utiles pour mon extension de Visa…on commence à en voir le bout….

 

Le 3 septembre 2012

Après une première matinée de cours assez relevée, let’s go pour le Centre d’extension de Visa, grand bâtiment de Police à l’ouest de la ville. On y arrive in extremis avant la fermeture (16h….-_-), je donne l’ensemble de mes papiers (et une copie de mon passeport (11), je l’aurais presque oublié), je pars payer (400Y) et zou, j’y retourne le 10 septembre 2012 pour récupérer le Visa avec le précieux tampon.

Le soir même, je raccompagne mon ami à la gare pour prendre son train pour Guiyang et me voilà donc seul aux manœuvres pour la suite. Je sens que cela va décoiffer un brin! Attachez vos ceintures!