Qu’est ce qu’on mange

Dans mes articles sur la nourriture en Chine, j’ai vraiment l’impression de passer des nouilles au riz! Car même si le riz est loin d’être l’aliment de base de la gastronomie du Nord de la Chine, les mouvements de population ont permis d’amener d’emporter avec elles leurs spécialités culinaires. On ne peut que s’en réjouir. C’est d’ailleurs tout aussi logique que de se dire en plein Paris (mais ça marche aussi ailleurs, hein!) : « Tiens, je me mangerais bien une galette bretonne » ou encore  » On se fait une bouillabaisse entre amis ce soir ? » (bah si, c’est crédible!)!

Comme je le disais dans un article précédent, on trouve beaucoup de petits restaurants tenus par des gens provenant du Sud de la Chine et qui proposent, à juste titre, des plats plus accès sur le riz. Un autre exemple que je vais vous présenter est ce que j’appelle dans mon jargon « le plat-menu » (ou le « menu-plat », mais ça fait tout de suite plus mesquin ^^). En Chinois on dit surtout 套菜 (Tao Cai). Généralement, ces grandes assiettes sont constituées d’une large de base de riz à laquelle s’ajoutera des germes de soja puis, au choix et ou cumulativement, des pommes terre râpées, des œufs durs au thé, un morceau de poulet, une tranche de tofu cuit au thé etc… . En réalité chaque combinaison à son petit nom mais la base reste le riz et les feuilles d’épinard chinois en accompagnement (菠菜 – Bo Cai).

Je me contente « en toute modestie » de prendre le menu complet qui comprend : riz, épinard, soja, oeuf dur, escalope de poulet panée et tranche de tofu…et je ne le finis pas toujours! Voici 大鸡排餐  (Da Ji Pai Can):

Y'en a pour tout le monde!

Y’en a pour tout le monde!

Un repas relativement simple, roboratif sans être « huileux » puisque qu’ à par la tranche de poulet, le reste est cuit à l’eau, servi rapidement et surtout pas cher : 10Y (1,30€)  l’assiette « complète », le tarif diminuant en fonction de ce que vous enlevez. Le tout arrosé de quelques goutes de vinaigre chinois, une cuillerée de piment doux, et c’est parfait! De temps en temps, les petits plaisirs simples du Sud, ça a plus que du bon.

Publicités

Qu’est ce qu’on mange

Ca fait un petit moment que je me demande encore quel plat ou quel type de plat m’enchante le plus au quotidien. L’évidence s’est vite imposée à moi à vrai dire, puisque j’en mange quasiment tous les jours, j’ai nommé les 凉菜 (Liang Cai, littéralement « Plats froids ») .

Il s’agit de « l’entrée » dans l’ordre gastronomique chinois, encore qu’il faut savoir qu’il n’y a pas d’ordre vu que tout est quasiment servi en même temps. Mais comme il s’agit d’un plat froid et déjà préparé à l’avance, c’est le premier plat apporté sur la table quand il est commandé. Mais quoi qu’est-ce ? Globalement il s’agit d’un mélange (au choix) de cacahuètes au sel, du concombre en tranches, des haricots blancs en saumure, du tofu en lamelle ou bien des morceau de « pâte », sans oublié le céleri et le piment. En fait, il n’y a pas « un » 凉菜 mais « des » 凉菜, bien que l’on retrouve des ingrédients incontournables comme ceux mentionnés ci-dessus.

Le classique du 凉菜

Le classique du 凉菜

C’est typiquement le plat que je commande à chaque fois, quitte à bouffer plus que de raison (ouais je prends un peu, mais on s’en fout en fait), en accompagnement du plat principal. Parfait pour picorer en attendant le plat chaud, tout en se buvant une bière et en fumant un clope…les meilleurs moments de la vie, croyez moi.

Après il existe d’autres types de 凉菜 qui font un peu moins « pot pourri » de saveurs :

Céleri et tranches de tofu

Céleri et tranches de tofu

Pousses de soja germées et ...tofu (non, c'est pas de la mie de pain, mais le goût est proche ^^)

Pousses de soja germées et …tofu (non, c’est pas de la mie de pain, mais le goût est proche ^^)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Y’en a pour tous les goûts et les prix varient de 7Y à 10Y l’assiette. Je trouve cela relativement cher comparé à un plat chaud que l’on commande au même endroit, plus roboratif et plus élaboré, mais bon, je ne sais toujours pas pourquoi. Bref, on se régale.

Cacahuètes : un grand classique pour savoir si vous maniez vraiment les baguettes à la perfection! Finger in the nose me concernant

Cacahuètes : un grand classique pour savoir si vous maniez vraiment les baguettes à la perfection! Finger in the nose me concernant